Qu’est-ce que le Corporate Venture Capital ?

Par Tiffany Escudero
8 min de lecture

Le Corporate Venture Capital correspond à une activité de « Venture Capital » gérée par un « Corporate ». Ces « Corporates » sont souvent des grands groupes (ex : les entreprises du CAC 40 en France) qui créent un fonds d’investissement en interne pour investir dans des startups. Le fonds est entièrement géré par le Corporate avec une équipe dédiée.

L’article revient sur ce métier parfois méconnu : d’abord ses différences avec le Venture Capital et le Private Equity, ensuite le process de recrutement pour y décrocher un stage, puis les missions courantes en poste et enfin les principaux exits.

Corporate Venture Capital, Venture Capital et Private Equity : quelles différences ?

D’abord, par rapport au Venture Capital, le Corporate Venture Capital se distingue par son fonctionnement et ses objectifs.

  1. Son fonctionnement. Le fonds de Corporate Venture Capital est intégré à une entreprise. Par conséquent, il ne possède qu’un seul Limited Partner (LP) : le Corporate lui-même. En effet, il utilise les budgets de l’entreprise pour investir et n’a pas besoin de lever des fonds auprès d’autres investisseurs. C’est le cas du fonds « Convivialité Ventures », complètement intégré au sein de Pernod Ricard
  2. Ses objectifs. Le fonds de Corporate Venture Capital n’intègre pas seulement une dimension financière mais aussi une dimension stratégique. Car il explore pour le compte du Corporate certaines pistes de diversification ou l’ajout de briques technologiques. Par exemple, Convivialité Ventures a 3 thèses d’investissement : 1) explorer la diversification du groupe autour de la convivialité (d’où le nom) pour « aller au-delà » de l’alcool (ex: expériences, évènementiel, voyage, etc.), 2) accélérer la transformation digitale de Pernod Ricard en nouant des partenariats avec des startups qui apportent une nouvelle « techno » et 3) diversifier l’offre de Pernod Ricard en prenant des participations dans des marques « No et Low Alcohol » (alternatives aux boissons alcoolisées)

Ensuite, par rapport au Private Equity, le Corporate Venture Capital se distingue par le profil des entreprises ciblées : secteur d’activité (généralement en lien avec l’économie de demain), maturité (des entreprises à forte croissance) et risque (des entreprises plus risquées, mais avec une espérance de rendement plus élevée).

Comment décrocher un stage en Corporate Venture Capital ?

Trois moments sont clés dans l’obtention d’un stage en Corporate Venture Capital : le screening, le fit et la technique.

  • Le screening. Il faut un profil adapté au secteur (formation, stages précédents, expériences personnelles). Par exemple, une expérience en M&A, dans un autre métier en Corporate Finance ou en Conseil en stratégie sera valorisée. Mais pas seulement ! Et pour augmenter vos chances, vous devez utiliser le networking, soit en contactant des professionnels via LinkedIn ou par mail, soit en participant à des évènements pour approcher les professionnels. Surtout, personnalisez votre approche. Exemple : « J’ai vu que vous aviez investi dans cette entreprise » / « Je suis intéressé par cette entreprise que vous avez en portefeuille », etc. Pour plus de détails, retrouvez notre article qui reprend les 3 clés pour décrocher un entretien en M&A ou Conseil en stratégie.
  • Le fit en entretien. Le recruteur évalue 3 aspects : 1) votre motivation, 2) votre connaissance du fonds (et de l’entreprise) et de son écosystème et 3) votre capacité d’analyse (avec une question analytique comme un brainteaser ou une market sizing). Par exemple chez Convivialité Ventures, on peut vous poser la question suivante : « Quel était le chiffre d’affaires de Pernod Ricard le soir du premier match de Coupe du monde de la France dans les bars et restaurants à Paris ? ». Ici, comme dans un entretien de Conseil en stratégie, c’est davantage votre approche que le résultat exact qui compte. Il faut se poser les questions suivantes :
  1. Combien de personnes ont regardé le match ?
  2. Parmi elles, combien étaient à Paris ?
  3. Parmi elles, combien étaient dans un bar ou au restaurant et pas à la maison ?
  4. Quel niveau de boissons ont-ils consommés ?
  5. Quel était la répartition entre la bière et d’autres boissons ?
  • La partie technique de l’entretien. Elle contient 3 types d’épreuves :
    1. Une étude de cas sur une société du portefeuille ou une cible potentielle. Concrètement, on vous envoie un teaser sur l’entreprise. Et à partir de ce document (une dizaine de pages qui présente la société), vous devrez réaliser une présentation sur PowerPoint sur le modèle d’un mémo d’investissement. Le document devra présenter les éléments suivants : l’équipe, le marché, le produit, les avantages compétitifs de l’entreprise par rapport à ses concurrents, son Business Model, l’évolution des revenus à partir de quelques hypothèses structurantes, les opportunités d’exit, etc. Pour réussir cette partie, c’est important de maîtriser les bases de PowerPoint et Excel. Pour vous aider, vous pouvez suivre nos deux cours dédiés à ces outils (PowerPoint et Excel)
    2. Des questions sur votre compréhension du Business Model des entreprises. Par exemple :

– Comment définir le chiffre d’affaires d’une marketplace ? (différence entre le volume d’affaires et le CA lié au taux de commission sur le volume de transactions)

– Quels sont les éléments structurants d’une SaaS ? Comment construire sa top line ? (nombre d’utilisateurs x prix mensuel, avec potentiellement l’intégration du churn)

  1. Des questions sur la connaissance de certains termes spécifiques, comme le « CAC » (coût d’acquisition client) ou la « LTV » (life time value)

Les missions en poste en Corporate Venture Capital

Une fois en poste, le junior en Corporate Venture Capital réalise 3 missions principales :

  • Le sourcing. Le junior recherche des sociétés pertinentes dans lesquelles le fonds pourrait investir. Pour cela, il peut utiliser plusieurs outils :
      • Des recherches sur Internet (comme toujours, Google est un bon ami)
      • Les réseaux sociaux, par exemple Linkedin
      • Des bases de données payantes comme PitchBook
      • La participation à des évènements de networking ou conférences autour de l’univers de la tech
      • Des rencontres avec des entreprises. Par exemple, Convivialité Ventures rencontres chaque semaine entre 20 et 30 startups pour acquérir des insights sur leur marché, comprendre la vision des fondateurs et comment elles se positionnent. Parfois, l’objectif est juste d’étendre le réseau du fonds (avec des entreprises pouvant entrer dans la thèse d’investissement à plus ou moins long terme)
  • La due diligence. Après avoir recensé les entreprises potentiellement pertinentes, il faut définir dans lesquelles investir. D’abord, il faut vérifier si la société correspond à la stratégie d’investissement du fonds (secteur d’activité, profil financier, besoins en financement, etc.). Ensuite, il faut étudier la pertinence de l’actif à l’aide de plusieurs critères, comme :
      • Le marché (taille, tendances, segmentation)
      • L’environnement concurrentiel (acteurs et leurs positionnements, levées de fonds réalisées ou non, avantages différenciants, potentielles difficultés pour faire émerger pour un nouvel acteur)
      • Le Business Model (comment générer les revenus, quels sont les coûts, quels leviers de croissance pour les revenus, etc.)
      • Le potentiel de croissance (faire un Business Plan sur au moins les 5 prochaines années)
  • Le suivi des entreprises. Après l’investissement, le fonds suit l’évolution de chaque participation du portefeuille. Quelques exemples :
      • Mise en relation avec des investisseurs
      • Challenge sur le Business Plan
      • Discussion avec le management
      • Monitoring de la performance opérationnelle et financière (l’objectif est d’activer les synergies avec les cibles)

Pour performer dans ces missions, trois qualités sont fortement appréciées en Corporate Venture Capital : 1) être analytique (ex : modéliser un Business Model ou un Business Plan sur Excel), 2) être structuré (ex : construire des présentations sur les sociétés) et 3) être sociable (ex : rencontrer des entrepreneurs pendant les évènements).

Quels exits possibles après une expérience en Corporate Venture Capital  ?

Les opportunités sont large après une première expérience en Corporate Venture Capital. Les exits les plus courants sont les suivants :

  • Un autre département du groupe en interne (ex : l’équipe Corporate M&A)
  • Un autre fonds de Corporate Venture Capital (potentiellement dans une entreprise plus grande ou dans un autre secteur)
  • Un fonds de Venture Capital
  • Un fonds de Private Equity
  • Une banque d’affaires ou une boutique M&A
  • Une startup (ex : des postes en lien avec la finance et la stratégie comme Sales Ops, Corporate Development ou Chief of Staff)

Vous souhaitez faire un stage en Corporate Venture Capital ?

Le métier est à la mode chez les étudiants et jeunes diplômés, à la croisée de trois mondes différents : l’investissement, l’entrepreneuriat et l’entreprise (du moins les grands groupes). Mais la concurrence est rude. La demande augmente. L’offre est réduite. Pour y arriver, une préparation optimale est requise. Training You est votre solution. Première plateforme de préparation en ligne aux entretiens en Corporate Finance, vous aurez accès à +60 heures de formation : vidéos sur les concepts techniques à maîtriser dont un cours sur le Private Equity et le Venture Capital, des exercices et cas pratiques d’entraînement, des fiches sur les entreprises et des podcasts exclusifs avec des professionnels.

Une plateforme de cours pour un seul et même objectif : décrocher le stage de vos rêves !

Découvrir les cours de la plateforme

Consulter d'autres articles

10 principaux stages en Corporate Finance : L’entretien, enjeux et perspectives d’évolution – Partie 1
Les 3 clés pour décrocher un entretien en M&A ou Conseil en stratégie
Réussir son entretien en M&A : les tests Excel

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelle

Retrouvez les principales actualités en Corporate Finance et en Conseil en stratégie dans votre boîte mail tous les 15 jours