Se préparer à la partie fit pour les entretiens en Conseil en stratégie

Par Tiffany Escudero
7 min de lecture

Le fit est une épreuve au cœur du process de recrutement des cabinets de Conseil en stratégie. Il fait partie intégrante du processus de sélection et d’évaluation des candidats qui ont passés les screenings. Et ce moment de l’entretien est souvent sous-estimé par les candidats alors qu’une bonne performance peut faire la différence pour l’obtention d’une offre.

Les 3 questions que se pose le cabinet sur le candidat pendant la partie fit de l’entretien

Le fit permet au cabinet de répondre à 3 questions sur le candidat :

  1. D’abord, est-ce que je souhaiterais avoir cette personne au sein de mon équipe ? Vous devez montrer que vous possédez les qualités requises pour travailler sur une mission de conseil et au contact de clients
  2. Ensuite, est-ce que ce candidat est compatible avec le cabinet ? Vous devez montrer que vous partagez les valeurs et la culture d’entreprise. Par exemple, chez Roland Berger, l’esprit entrepreneurial du candidat est fortement valorisé. En effet, « l’esprit d’entreprise » est l’une des trois valeurs fondamentales mises en avant par le cabinet avec « l’excellence » et « l’empathie »
  3. Enfin, ai-je envie d’en savoir plus sur lui ? Vous devez mettre en avant une personnalité intéressante et sympathique. De nombreux recruteurs utilisent le « test de l’aéroport » pour juger de leur fit avec le candidat. Pendant l’entretien, il se demande « quel serait son sentiment s’il était bloqué avec vous à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle en pleine tempête de neige pendant plusieurs heures ? »

Si la réponse à ces 3 questions est « oui », vous aurez réussi votre partie fit !

La structure typique du fit dans un entretien de Conseil en stratégie

La partie fit comprend 3 grandes parties :

  1. D’abord, la première question que vous posera le consultant sera toujours la même : « Pouvez-vous vous présenter ? ». Vous devez raconter les différentes étapes de votre parcours de manière structurée et cohérente (montrer que le parcours est construit avec une vraie ligne directrice), rationaliser vos choix professionnels et motiver votre envie de rejoindre le cabinet. Le candidat doit être synthétique (pas plus de 2 minutes), structuré (présenter de manière chronologique le parcours avec du lien et de la cohérence) et inspirant (avoir un bon « storytelling » pour donner envie de vous connaitre)
  2. Ensuite, le consultant vous questionnera sur vos motivations et choix personnels. Pour ces questions, vous devez exposer la rationalité et la trajectoire suivie derrière les principaux choix de votre parcours. Exemples de questions : Pourquoi cette école ? Pourquoi le Conseil en stratégie ? Pourquoi ce cabinet ? Pourquoi ce stage ?, etc.
  3. Enfin, vous serez interrogé sur votre parcours et vos expériences. Pour cette dernière partie, on vous demandera de détailler des éléments marquants de votre CV qui peuvent intéresser le recruteur (cours suivi à l’école, précédents stages, expérience associative, etc.). Vous devez parler positivement de chaque expérience, être le plus précis et concret possible (exemple : bien détailler les missions réalisées pendant un stage)

Parfois, le consultant posera des questions additionnelles. Lesquelles ?

  • Des questions d’introspection et de réflexion sur soi. Exemple : Quels sont vos axes de progressions ?
  • Des questions sur votre comportement et compétences. Exemple : Donnez un challenge que vous avez eu à surmonté
  • Des mises en situation fictives pour évaluer votre créativité. Exemple : Si vous étiez MD du cabinet, quelles seraient vos 3 décisions les plus marquantes ?
  • Des questions peu conventionnelles pour vous sortir de votre zone de confort et tester votre imagination. Exemple : Comment planifier un dîner de Noël parfait ?

C’est important de connaitre ces questions et de bien préparer vos réponses en amont pour être le plus à l’aise possible pendant l’entretien.

Le fit comme moyen de se différencier des autres candidats

Comment se différencier des autres ?

D’abord, sur le fond, vous devez démontrer que vous avez certaines qualités distinctives recherchées par les cabinet de Conseil en stratégie. Les plus importantes sont le leadership, le « personal impact » et « l’entrepreneurial drive ». Premièrement, pour le leadership, c’est votre capacité à travailler et impulser une dynamique au sein d’une équipe. Deuxièmement, pour le « personal impact », le recruteur évaluera votre comportement face à un problème et comment vous allez trouver une solution. Troisièmement, pour « l’entrepreneurial drive », le recruteur cherchera à déterminer votre niveau d’autonomie et de prise de responsabilité.

Ensuite, les consultants recherchent des candidats structurés. Nous conseillons d’adopter la « méthode STAR » qui permet de parler de ses expériences de manière concise, en donnant les informations clés et en illustrant chacune avec des exemples concrets pour montrer votre impact ou les résultats atteints Comment faire ? Pour chaque question (surtout celles liées à vos expériences), vous devez adopter la structure suivante en 4 étapes :

  1. Situation : décrire le contexte de l’expérience afin de donner une vision globale
  2. Tâches : expliquer le périmètre de l’expérience, en listant les missions, les tâches et objectifs
  3. Actions : détailler les initiatives que vous avez menées pour réaliser la tâche
  4. Résultats : souligner votre impact personnel et les compétences développées

Par exemple, si le consultant vous demande de « raconter une fois où vous avez été dans une situation de conflit », Voici comment vous pourriez répondre :

  1. Décrire la situation – « Je vais vous raconter l’histoire où j’ai résolu un conflit avec mon manager. Il s’agissait d’un problème de [xxx]. Souhaitez-vous que je vous raconter cette histoire ? »
  2. Mentionner la tâche – « Je travaillais sur une mission pour un producteur de sucre qui souhaitait évaluer son plan stratégique. Nous avions 8 semaines pour vérifier qu’il n’y avait pas de marge d’amélioration sur le plan initialement réalisé par les équipes internes. J’étais responsable du stream France »
  3. Parler de l’action réalisée – « Lors d’une réunion avec mon manager, j’ai présenté 3 actions qui me semblaient pertinentes pour le client : sur les revenus, les coûts et l’investissement »
  4. Parler du résultat obtenu – « A la fin de la mission, le client était pleinement satisfait et il a mis en place des streams supplémentaires par rapport à son plan initial qui ont permis une augmentation de sa rentabilité ».

Enfin, les cabinets de Conseil en stratégie valorisent certaines attitudes chez les candidats. Vous ne devez certainement pas adopter une posture fermée. Au contraire, il faut montrer que vous êtes content d’être là et garder le sourire pendant tout l’entretien. C’est de cette manière que vous allez inciter les consultants à vouloir davantage vous connaitre et surtout travailler avec vous sur leurs prochaines missions.

Vous souhaitez décrocher un stage ou CDI en Conseil en stratégie ?

Le fit est une partie importante de l’entretien en Conseil en stratégie. Pour le préparer au mieux, vous devez à la fois bien vous connaitre, avoir une bonne culture du secteur et maîtriser les particularités du cabinet dans lequel vous postulez. Si vous souhaitez en apprendre plus sur la partie fit, vous retrouverez notre cours « Fit pour les cabinets de Conseil ».

Au-delà du fit, c’est votre préparation globale qu’il faut optimiser. Pour cela, Training You est la première plateforme française de préparation aux entretiens en Conseil en stratégie, avec : +35 heures de formation, +150 études de cas résolues en live au format vidéo (dialogue entre le candidat et son interviewer), 14 fiches secteurs et une série de podcasts exclusifs avec des consultants.

Une plateforme de cours pour un seul et même objectif : décrocher le stage de vos rêves !

Découvrir les cours de la plateforme

Consulter d'autres articles

La lettre de motivation pour décrocher un stage en Conseil en stratégie : conseils et modèles
3 raisons d’intégrer un MBB : McKinsey, BCG et Bain

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelle

Retrouvez les principales actualités en Corporate Finance et en Conseil en stratégie dans votre boîte mail tous les 15 jours